20/09/2015

Jane Eyre

Jane Eyre


-> par Charlotte Brontë

Résumé :


"Orpheline, Jane Eyre est recueillie à contrecœur par une tante qui la traite durement et dont les enfants rudoient leur cousine. Placée dans un orphelinat, elle y reste jusqu'à l'âge de dix-huit ans. Elle devient alors gouvernante dans une famille et tombe passionnément amoureuse du tuteur de sa jeune élève. Un amour partagé. Mais tout bascule le jour où Jane découvre la vérité sur son mystérieux fiancé..."

Note : 5/5


Mon avis :


Bon sang... J'ai fini ce roman cet après-midi, et je ne parviens pas à m'en remettre. C'est la seconde fois que je lis ce chef-d'oeuvre de la littérature anglaise classique, mais c'est la première fois que je lis la version complète (en effet, mon ancienne édition était une version abrégée). Et je ne le regrette absolument pas : c'est un énorme coup de coeur !

Jane Eyre... Un classique parmi les classiques, un incontournable de la littérature britannique. J'en ai vu un bon nombre d'adaptations filmées, et si certaines sont vraiment excellentes, elles parviennent mal à rendre l'atmosphère unique de ce livre.

La narratrice est Jane Eyre elle-même. Elle nous raconte sa vie, depuis sa plus tendre enfance qu'elle passa chez sa tante, Mme Reed de Gateshead, une femme froide et méchante qui lui rendit la vie impossible. Cette femme l'envoya ensuite dans un pensionnat de charité pour jeunes filles : l'institut Lowood, où elle passa 8 ans de sa vie, dans des conditions souvent austères et difficiles... A l'âge de 18 ans, la jeune femme quitta Lowood et fut admise en tant que gouvernante dans une riche demeure : Thornfield Hall. Elle a pour élève la jeune française Adèle Varens, elle-même pupille du maître de la maisonEdward Fairfax Rochester. Jane tombera bien vite sous le charme de cet homme ombrageux et au caractère changeant, au risque de se perdre elle-même dans une telle union...

Ah, que dire ? L'histoire est magnifiqueextrêmement bien écrite. Tout le récit baigne dans une atmosphère étrange, parfois gaie et heureuse, mais quasi toujours, malgré tout, sombre et oppressante. Une inquiétante ombre de mystère plane sur Thornfield Hall tout au long du récit. Quelques passages presque ombrés de surnaturel nous rappellent que nous sommes plongés dans un pur roman gothique, avec ici notamment de nombreuses références à des êtres légendaires ou encore de curieuses coïncidences.

Le langage est manié d'une façon merveilleuse, le personnage de Jane est incroyablement profond et bien exploité, son caractère si propre à elle-même est très bien mis en valeurEdward Rochester, lui, est véritablement un personnage fascinanttorturé, qui sait aussi bien être grave et sombre que faire preuve d'un humour mordant. Inutile de vous préciser que je les ai tous les deux adorés ! Les personnages secondaires sont eux aussi très bien tenus, et ce tout au long du roman, chose que j'ai grandement appréciée.

Une fois rentrés dans l'histoire, on ne peut plus lâcher le livre, qui nous fait littéralement changer d'époque et de mœurs ; les mots nous font vibrertremblerpleurer avec les personnages.

Touchant et poignant, ce livre est vraiment un pur chef d'oeuvre de la littérature classique anglaise, que je vous recommande fortement !

A savoir :

  • Ce roman a connu de très nombreuses adaptations, tant au cinéma qu'à la télévision. J'essaierai de vous faire des articles sur ces diverses adaptations prochainement.

1 commentaire:

  1. Tout à fait d'accord avec toi ! On ne se lasse pas de ce roman ^^

    RépondreSupprimer